Etude de la variabilité des caractéristiques de granulats de chanvre
César Niyigena  1, *@  , Sofiane Amziane  2@  , Alaa Chateauneuf  2@  
1 : Clermont université, Institut Pascal, Polytech' Clermont-Ferrand
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II
63174 Aubière Cédex -  France
2 : Clermont université, Institut Pascal, Polytech' Clermont-Ferrand
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II
* : Auteur correspondant

Actuellement, l'usage des granulats d'origine végétale tels que la chènevotte ou les broyats de tournesol, est une solution qui connait un essor considérable face à des problématiques de changement climatique et du développement durable. La chènevotte issue de la tige de chanvre, lorsqu'elle est mélangée avec du liant et de l'eau, donne un béton de chanvre considéré comme un éco-matériau en raison de ses atouts environnementaux (bilan CO2 favorable, gestion de fin de vie facile, etc.). Or, comme pour tout produit agricole, la qualité du chanvre est sensible au terrain de production, au climat et au parcours agricole. La variabilité de ces paramètres se traduit par l'irrégularité de la matière végétale produite, ce qui peut freiner le développement de la filière chanvre. Notre objectif est d'évaluer à travers les essais de caractérisation du chanvre (granulométrie, capacité d'absorption d'eau, etc.), l'impact de sa variabilité sur les performances du béton de chanvre. Une étude comparative de ces caractéristiques, basée sur l'analyse multicritère nous a permis de classer les 13 types de chènevottes en trois groupes qui donneraient des bétons de chanvre de bonnes, moyennes et faibles performances.



  • Autre
  • Poster
e
Personnes connectées : 1